Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

#uxmarketing – Introduction - Plaidoyer pour une démarche centrée utilisateur en marketing

Information générale

-

09/05/2016

Je vous propose de découvrir, au travers d’une série d’articles, comment une relation humanisée et personnalisée peut générer de la valeur pour nos clients et prospects.
 

Constat : la ménagère de moins de 50 ans n’est plus… Vive la ménagère !!!


Force est de constater que la posture des entreprises et des agences de marketing a du fortement évoluer face aux avancées technologiques (web 2.0, bigdata, objets connectés…) d’une part et au changement des mentalités des consommateurs devenus consom’acteur d’autre part.
Pour le dire trivialement, ils ne veulent plus être saturés de messages inopportuns, ni être pris pour des « jambons ».
Fini le déterminisme d’une segmentation à la louche nous classant en fonction de notre âge, de notre sexe, de notre lieu de résidence ou de notre catégorie socioprofessionnelle dans telle ou telle catégorie de cibles et donc de produits à consommer.

Prenons acte, le client maintenant est averti, saturé d’offres et d’équipements. De plus, il prend un malin plaisir à bousculer les codes.
De quoi nous faire perdre la tête... et nous obliger à repenser sérieusement notre approche pour une démarche moins agressive et plus personnalisée.

Car comme le sage du marketing Seth Godin dit dans La vache pourpre (édition Maxima) :

« Les consommateurs sont trop occupés pour s’intéresser aux messages qu’ils n’ont pas désirés […]. Pire encore, le fait que vous possédiez l’adresse électronique ou le numéro de téléphone d’un individu ne signifie pas qu’ils souhaitent de vos nouvelles. […] Vos clients apprécient moins ces messages parce qu’ils ne règlent pas leurs problèmes actuels. »

 

En quoi adopter une démarche UX peut nous sauver ?


Parce que la création d’une expérience utilisateur sous-entend de manière intrinsèque une dimension marketing.
Dans le sens ou remettre l’humain au centre de la démarche, afin de lui apporter un message adapté, personnalisé et innovant permet de générer de la valeur pour lui et donc de répondre à la problématique évoquée plus haut.
Ce qui est incroyable, c’est que finalement cela tombe sous le sens !
Derrière chaque ordinateur, chaque smartphone, dans chaque magasin… on s’adresse à des humains, à des individualités.
Un discours de masse dénué d’empathie ne peut plus fonctionner.

Ainsi, pour conclure je vais lancer une idée un peu fofolle…
Si la fonction principale du marketing et d’inciter le client à acheter et que celle de l’UX est de répondre à ses besoins, il y a peut-être dans ces deux démarches aucune antinomie ?
Puisque via les deux postures combinées, l’UXmarketing aurait pour principe de vendre aux clients en prenant en compte leurs besoins…
Je vous avais prévenu, c’est dingue.
Ainsi, en générant plus de valeur, on augmente potentiellement le niveau satisfaction et un client satisfait, c’est un client plus fidèle.

 

242 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Information générale

Médias en Seine

ST

Selin TAYSI

25 octobre

Information générale

La Battle Dev revient, qui sera le meilleur développeur ?

ST

Selin TAYSI

16 octobre

Information générale

Les Talk Pro de L'École Multimédia en replay : des conférences dédiées à la culture digitale pour se tenir au jus tout l'été !

VC

Valérie Coat

01 août